JAPON : Kyoto, Nara et Osaka

Publié le par Anju et Pascal

Kyoto, ancienne capitale impériale, cité des geishas et des meiko (apprenties geisha), des moines et des bonzes, des temples et des jardins, elle perpétue les traditions artistiques et religieuses.

 

kyoto-nara 7060

 

Sanjusangen-dô, ce temple est long de 118,22 mètres sur 16 mètres de large. Aucune photo n'est autorisée à l'intérieur du temple où se situe l'intérêt majeur : les 1001 statues de la déesse Jûichimen-Kannon...

 

kyoto-nara 7062

 

 

Fragment de temple...

 

kyoto-nara 7220

 

 Fragement d'intentions...

 

kyoto-nara-7250.JPG

 

Les magnifiques jardins à essayer de reproduire chez soi… 

 

kyoto-nara-7311.JPG

 

kyoto-nara 7068

 

kyoto-nara 7230

 

Aux abords des temples, les familles nippones aiment prendre la pause… Tous les japonais ne portent pas le kimono mais à notre grand étonnement il est encore porté régulièrement les dimanches et jours de fête…  kyoto-nara-7254.JPG

 

Nous avons participé à une cérémonie du thé... Ce rituel traditionnel influencé par le bouddhisme zen dans lequel le thé vert en poudre, ou matcha, est préparé de manière cérémoniale par un praticien expérimenté et est servi à un petit groupe d'invités dans un cadre calme. Du fait que le praticien de la cérémonie du thé doit être familier avec la production et les différents types de thés, avec les kimonos, la calligraphie, les arrangements floraux, les céramiques, l’encens, et un large ensemble d'autres disciplines et arts traditionnels en plus des pratiques du thé enseignées dans son école, l'étude de la cérémonie du thé prend de nombreuses années et souvent toute une vie. Même pour participer en tant qu'invité dans une cérémonie du thé formelle, une connaissance du sadō est requise, incluant les gestes recommandés, les phrases à dire par les invités, la bonne manière pour boire le thé et la tenue générale à adopter dans la salle où est servi le thé. Des notions qui ne nous étaient bien entendu pas familières du tout. Mais les autres invités et notre hôte ont fait preuve d’une extrême gentillesse. Patience et tolérance !

 

Le plus difficile fût finalement la position à adopter durant la cérémonie : seiza. Il faut s’agenouiller, asseoir ses fesses sur ses talons, et les mains rangées entre les genoux. Le haut du pied est entièrement en contact avec le sol. Basique à la lecture mais très physique pour nous !

 

kyoto-nara 7237

 

La pagode d’or…

 

kyoto-nara-7329.JPG

 

kyoto-nara-7340.JPG

 

Une pause s'impose le long de la promenade des philosophes... où viennent flâner les Tokyoïtes le week-end... 

kyoto-nara-7277.JPG

 

kyoto-nara-7283.JPG

 

La sobriété du quartier de Gion…

 

kyoto-nara 7096

 

Qui est le QG des Geishas et Meiko

 

kyoto-nara-7292.JPG

 

De Kyoto, nous nous rendons dans la campagne environnante, à Arashiyama où un festival de couleurs nous attend. 

kyoto-nara 7120

 

Le japonais est excentrique… pour lui et pour son toutou ! Et s’il est fan de samouraï…

 

kyoto-nara 7158

 

 A l’approche es fêtes de fin d’année, une forêt de bambou illuminée…

 

kyoto-nara 7201

 

Kyoto se termine sur les retrouvailles entre Pascal et le Nutella ! (périmé depuis 2 ans mais après 4 mois d’abstinence c’est un détail...)

 

kyoto-nara-7313.JPG

 

Il est temps de faire nos sacs afin de rejoindre Nara (première véritable capitale du Japon) à une heure de train.

 

Au programme : ballade au coeur du parc de Nara parmi les cerfs sika qui errent en liberté...

 

kyoto-nara 7439

 

kyoto-nara-7394.JPG

 

Le temple bouddhiste Todai-Ji datant de 750 qui abrite un immense bouddha fait d'or et de cuivre de 18 mètres de haut. Et pour prendre toute la mesure de la démesure le diamiètre d'une narine du Daibutsu fait 0,5 mètre...

 

kyoto-nara-7417.JPG

 

kyoto-nara-7432.JPG

 

Après une halte d’une journée, nous reprenons le train en direction d’Osaka. Non seulement notre prochain vol part de là, mais c'est aussi l’occasion pour Anju de retrouver Miho, une copine rencontrée lors de ses études Erasmus aux Pays-Bas… il y a 8 ans.

 

The street of…

 

En haut , à droite, le fugu (ou poisson ballon) qui en raison de sa toxicité ne peut être cuisiné que par des cuisiniers agréés par l'état. est un poisson… Son prix nous a dissuadé de le goûter...

 

osaka 7557

 

Nous nous sommes donc rabattus sur des takoyakis (boule de crêpe au poulpe)...un vrai délice !

 

osaka 7492

 

Ici préparation des Okonomiakis... Un autre régal !

 

osaka-7210.JPG

 

Et pour dévorer ce repas (oui les japonais dévorent !) rien de tel que de manger face à... soi-même !

 

osaka 7574

 

Une autre spécialité : l'origami. Merci Miho 

 

osaka 7525

 

Devantures...

 

osaka 7548        osaka 7555

 

Oui, le drapeau français flotte plus dans les airs du pays de soleil levant que le drapeau national... (ce qui doit ravir notre Chichi !)

 

 

osaka 7553

 

La roue tourne dans la baie d'Osaka...une parmi tant d'autres !

 

osaka-7537.JPG

 

Question fringues, concurrence féroce avec Londres

 

osaka 7570   osaka 7572

 

Du marché de Noël allemand d'Osaka, nous vous disons...à très vite pour la suite des aventures aux Philippines

 

osaka 7500

 

japon

Publié dans Japon

Commenter cet article